9èmes jeux de la Francophonie : Le gouvernement tente de convaincre les délégations retissantes

A 25 jours du début des jeux de la francophonie, le gouvernement s’active pour convaincre sur le plan diplomatique les délégations qui ce sont rétractées et veut s’assurer sur les questions relatives aux infrastructures, à la préparation des athlètes congolais.

À cet effet, le chef de l’exécutif national, Sama Lukonde a réuni autour de lui le 03 juillet dernier à Kinshasa toutes les parties prenantes de l’organisation de cet événement.

Au sortir de la réunion, Patrick Muyaya ministre de la communication a fait le point de la reunion devant les médias.

« Parce qu’il était question, pour nous, au cours de cette réunion, de faire le tour de tous ces sujets. Évidemment, nous avons suivi le désistement du Québec et de la Wallonie, qui annonçait la limitation de sa participation aux seules activités culturelles.
C’est un sujet sur lequel on va continuer les discussions. 
» a souligné le porte parole du gouvernement

Et ajoute en substance sur les assurances sécuritaires.

« Pour aujourd’hui, nous avons été informés des dispositions notamment sécuritaires, qui sont prises. Parce qu’il y a des rumeurs ou ceux qui alimentent la manipulation, qui tendent à faire croire que Kinshasa n’est pas une ville sécurisée pour abriter les jeux. C’est totalement faux. Il y a des plans de sécurité qui ont été faits. » a renchéri Patrick Muyaya

Du point de vue d’accompagnement des athlètes congolais,le porte-parole du gouvernement a rassuré aux journalistes, sur le soutien de l’exécutif national aux sportifs congolais.

Reagan Shindano

You May Also Like

CAN : Au bout du suspense, La RDC élimine l’Égypte et file en quart de finale

CAN: l’Algérie tenue en échec par l’Angola sur un score nul (1-1)

RDC : Jeux de la francophonie Freddy Ilunga satisfait du bon déroulement

IXeme Jeux de la Francophonie : voici les détails de toutes les disciplines

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.