Assemblée Nationale : levée du moratoire sur la peine de mort, Crispin Mbindule tranche sur le sort de Corneille Naanga et consorts

Assemblée nationale : levée du moratoire sur la peine de mort, Crispin Mbindule tranche sur le sort de Corneille Naanga et consorts

Les réactions fusent de partout après l’annonce, par le gouvernement, de l’abolition du moratoire sur la peine de mort dans l’armée congolaise.

Au sortir de la plénière de ce vendredi 15 Mars 2024, le Député National, Crispin Mbindule Mitono a tranché sur ce que doivent subir les traîtres dans l’armée et les fils du pays qui trahissent le drapeau pour s’allier aux Rebelles. Selon cet élu de la ville de Butembo, la levée du moratoire sur la peine de mort est une bonne décision de la justice congolaise qui va mettre fin aux activités de la rébellion à l’Est de la République.

“Quand cette sanction a été abolie, ces malfrats se promenaient en toute liberté malgré les forfaits qu’ils avaient commis. Ces gens ont égorgé et fusillé les congolais à Béni. Alors s’il faut les fusiller et les égorger pour les crimes qu’ils ont fait, je pense que c’est une bonne chose parce qu’ils subiront tout simplement ce qu’ils ont fait subir aux autres”, a fait savoir Crispin Mindule avant de revenir sur le cas de Corneille Naanga à titre illustratif.

“Je prends le cas de l’ancien président de la CENI, Corneille Naanga, qui a créé un groupe rebelle et a fait coalition avec les Rebelles du M23 soutenu par le Rwanda. Maintenant vous vous voulez qu’il reprenne ses activités sans qu’il paie pour ce qu’il a fait ? Non ! Il sera capturé et sera fusillé de la manière qu’il a aussi utilisé les armes pour tuer ses frères congolais”.

Concernant les entreprises minières qui financent les activités des groupes rebelles à l’Est de la République Démocratique du Congo, l’élu de la ville de Butembo renseigne qu’un travail de longue à l’aine a été fait et déposé aux instances compétentes.

“Nous avons déjà dénoncé et dressé une liste de toutes ces entreprises. C’est à l’autorité de procéder aux arrestations en prenant des mesures disciplinaires, déchoir leurs titres miniers et suspendre le fonctionnement de ces entreprises qui financent la guerre. Corneille Naanga a des carrés miniers, des hôtels, des fermes et autres biens de Luxe, toutes ces sources des finances doivent être suspendues c’est au gouvernement de prendre une telle décision”.

Et d’ajouter : “Avec la levée du moratoire sur la peine de mort, j’espère que corneille Naanga sera capturé et fusillé publiquement. Ça sera une seule façon de mettre fin aux activités des rebelles”.

Pour rappel, Crispin Mbindule a été élu en 2011, 2018 puis réélu en 2023 député national à Butembo Ville dans la liste de l’UDPS.

Narcisse Ntumba

You May Also Like

RDC : Voici la liste complète du gouvernement Suminwa

Sénat : Molendo Sakombi prévoit des réformes structurelles pour la province de la Mongala

Bureau définitif : Dede Mopasa de A24 dépose sa candidature au poste de Questeur de l’assemblée nationale

Bureau définitif : la PEP-AAAP porte la candidature de Mbusa Nyamwisi comme 2eme vice-président de l’Assemblée Nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.