RDC/Société : Mr Joseph Ciringa au cœur d’escroquerie internationale sous la mission théocratique mondiale/ Fondation missionnaire (Fmi)

RDC/Société : Mr Joseph Ciringa au cœur d’escroquerie internationale sous la mission théocratique mondiale/ Fondation missionnaire (Fmi)

Jouissant de l’influence du régime passé, Monsieur Joseph Ciringa de la nationalité congolaise a, en 2013, crée une ONG dénommée  » Mission Théocratique mondiale/Fondation missionnaire ), au sein de la quelle il a fait adhérer les serviteurs de Dieu œuvrant en République Démocratique du Congo et d’autres pays du continent Africain.

Selon la campagne menée par Joseph Ciringa au sein des Églises protestantes, Catholiques, islamiques et, les Églises de réveil, la mission principale de cette fondation consistait à aider la famille pastorale ainsi les vulnérables Vivant en Afrique .

Pour ce faire, Joseph Ciringa avec sa bande demandait à tout pasteur qui voulait appartenir à sa fondation de payer le frais d’adhésion qui s’élève à 50$ et de recruter 250 bénéficiaires qui devrait à leur tour impérativement payer 500FC pour la carte de membre.

Pour justifier ses sales besognes et l’argent des démunis qu’il a malhonnêtement amassé, ce grand escroc de Renommée internationale , a finalement en 2016 fait signer aux missionnaires réformateurs un contrat de service ponctuel et l’acte d’engagement.

Dans ce contrat, il est clairement mentionné qu’un simple missionnaire réformateur qui n’assume pas une responsabilité au sein de la Fmi doit toucher une somme de 250 Euros le mois et, doit verser dans la caisse de l’Eglise d’apparence ou d’origine le 1/10 de son salaire, la prise en charge des 5 enfants biologiques ,la prise en charge médicale, les transports et le logement…

Pire encore, Joseph Ciringa a demandé en 2016, à chaque MR un montant de 16.000FC pour être Bancarisé  auprès des banques ci-après : Banque missionnaire Congolaise ( BMC), TMB,et RAWBANK,
un compte qui jusqu’à présent n’a jamais été alimenté c’est-à-dire aucun missionnaire réformateur n’a touché un rond .

Selon la correspondance de l’Ouganda, certains pasteurs vivent actuellement dans la brousse et d’autres sont exilés fuyant les Églises à cause de la perception de l’argent au nom d’une fondation qui n’existe que de nom et ce, sans aucune action concrète sur terrain.

 » Nous avons expédié à trois reprises notre argent en République démocratique du Congo auprès de Monsieur Joseph Ciringa qui nous a, à l’époque, promis que le projet devrait être lancé dans un temps record mais jusqu’à présent aucune trace sur le sofa ougandais, nous laissons entre les mains de Dieu ce malfaiteur qui est devenu millionnaire au nom de Dieu », a renchéri notre source.

Avec l’avènement d’État de Droit prôné par le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo , le peuple Africain en général et le congolais en particulier , pensent qu’il est temps pour que monsieur Joseph Ciringa qui se cache derrière les avocats  pour faire peur inutilement tous Les bénéficiaires, soit poursuivi et déféré devant les cours et tribunaux.

Rédaction

You May Also Like

L’Assemblée Provinciale a voté l’édit portant dispositions générales applicables aux funérailles dans la ville de Kinshasa

Primature: Le chef du gouvernement lance un atelier qui défend les droits des personnes handicapées  

Clôture de la table ronde basée sur la gouvernance minière en RDC, Ir Cless Muepu appelle les autorités à faire respecter les textes

Primature: Une délégation des députés provinciaux de Lomami fait part au Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde de la création par le Pape François d’un nouveau Diocèse dans leur province 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.