Me Joëlle Mbamba pour l’éradication de tous les fléaux qui gangrènent les droits de l’enfant

Me Joëlle Mbamba pour l’éradication de tous les fléaux qui gangrènent les droits de l’enfant

En marge de la journée internationale de l’enfant africain qui a lieu chaque 16 juin, la Commission Genre, Femme, Famille et Enfants de l’Assemblée nationale que préside l’honorable Christelle Vuanga, a organisé jeudi 17 juin 2021 un panel de plaidoyer à l’intention de l’enfant congolais avec comme thème:  »l’accès des enfants aux informations politico- parlementaires, un droit et non un privilège ».

Me Joëlle Mbamba Kona avait rehaussé de sa présence ce grand rendez-vous en représentation du Président de la Chambre basse du Parlement, Christophe Mboso Nkodia, dont elle est Conseillère diplomatique.

Durant la brève interview qu’il nous a fait l’honneur de nous accorder, Mme Joëlle Mbamba n’a pas manqué de mots pour nous tenir informés de la raison d’être de l’organisation de ce grand panel  qui a permis aux enfants d’avoir droit à la parole en vue de faire part à la Commission Genre, Femme, Familles et Enfants de leurs préoccupations de tous les jours.

La Conseillère diplomatique du Président de la Chambre basse du Parlement a tiré profit de cette occasion qui s’est offerte pour nous parler des mécanismes qui sont en train d’être mis en route au niveau de l’Assemblée nationale en lien avec l’amélioration du sort de l’enfant congolais.

A l’en croire, tous les Ministères impliqués (Genre, Affaires  sociales, EPST et autres) sont en train de travailler d’arrache-pied pour aider le Parlement, en sa qualité de cuisine des lois, à mieux légiférer sur les questions ayant trait à l’enfant congolais: La situation de l’est(Nord-Kivu et Ituri), la gratuité scolaire et autres.

Me Joëlle s’est déclarée partie prenante dans la lutte pour l’éradication de tous les fléaux qui gangrènent les droits de l’enfant.

Narcisse de Saron

You May Also Like

Kinshasa : la Fondation Steve Mabiku (Fosma) à la rescousse des vulnérables manquant de ressources pour couvrir leurs besoins de première nécessité

Assemblée provinciale de Kinshasa : 27 mois impayés, les assistants parlementaires de la législature passée indexe le comptable et sollicitent l’intervention de Félix Tshisekedi

Tentative de coup d’État en RDC : «Ils ont même introduit un drone pour repérer nos positions avant de lancer leur assaut», le témoignage de Hamida Kamerhe, épouse de Vital Kamerhe

RDC : Jean-Michel Sama Lukonde rassure la délégation syndicale de la Primature sur son implication à leurs désidératas

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.