Société : 22 ans après, prof Lambert Kaboyi livre le secret de l’héritage de Laurent Désire Kabila 

En marge de la journée commémorative du 22ieme anniversaire de l’assassinat de l’ancien président, Laurent Désire Kabila, un crime odieux commis à Kinshasa le 16 janvier 2001,dont les auteurs courts encore. 

Se livrant devant la presse, le professeur Lambert Kaboyi, ancien compagnon de celui que l’on qualifie soldat du peuple s’est exprimé sur l’héritage qu’à léguer, l’ancien chef de l’état qui a payé de son sang, pour la liberté et l’indépendance économique, ainsi que militaire de la RDC.

« Mzee Laurent désire Kabila avait lancé un mot d’ordre au peuple congolais, celui d’éviter l’éclatement de la république Démocratique du Congo, raison pour laquelle nous sommes invités à protéger ce patrimoine national qui est Laurent désire Kabila, vous êtes jeune, imaginer si aujourd’hui ce pays venait d’être occupé, les jeunes vivront comme des esclaves ? Dans votre propre pays, si aujourd’hui nous voyons des mouvements de marche un peu partout dans le pays, c’est à cause de cette énergie qu’a insufflé Mzee Laurent désire Kabila auprès de la population. » A déclaré le prof Lambert Kaboyi 

Signalons que, plusieurs personnalités politiques ayant porté sa vison ce sont présentés au mausolée, où repose la dépouille de l’ancien président de la république, 22 ans jour pour jour. Par contre la cérémonie officielle qui a toujours caractérisé cette journée, cette fois-ci, elle a été marquée d’une indifférence exceptionnelle, hormis une courte visite tardive du premier ministre actuel, jean Michel Sama Lukonde.

Reagan Shindano 

You May Also Like

RDC : Jean-Michel Sama Lukonde rassure la délégation syndicale de la Primature sur son implication à leurs désidératas

Kinshasa : le journaliste Blaise Mazanza Ikongongo s’est éteint après un accident de circulation

RDC-Élections 2023 : Ferdinand Kitenge estime que Dénis Kadima et tous les membres du bureau de la CENI doivent être traduits en justice

RDC : le DG William Kazumba épinglé dans une affaire de détournement de plus de 400.000 USD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.