« Je regrette que mes propos tenus à Houston soient objets de la manipulation », Jules Alingete

« Je regrette que mes propos tenus à Houston soient objets de la manipulation », Jules Alingete

Dans un entretien ce vendredi 29 avril dernier, le Chérif des Finances publiques a, sans tergiverser, demandé pardon à toute la population congolaise vexée par ses propos.
L’Inspecteur Général de l’inspection Générale des Finances (IGF), Jules Alingete a tenu à éclairer les propos tenus par sa personne lors de son passage à Houston, dans l’État de Texas aux USA.

« Je regrette sincèrement l’incompréhension dont nous avons été victime autour de ces propos. Je regrette et je partage également la douleur de nos frères de l’Est du pays qui souffrent des affres de la guerre, qui souffrent des tueries, des viols et des actes de barbarie. Nous partageons leur douleur et je regrette que aient étés vexés parce que nos propos ont étés sortis de leur contexte. J’avais été devant les investisseurs à Houston et les investisseurs avaient besoin d’être rassurés», a-t-il dit.

Et d’ajouter : « Je regrette que mes propos tenus à Houston soient objets de la manipulation. Je n’avais pas l’intention de cracher sur la mémoire de nos frères morts mais je devais rassurer les investisseurs que notre pays est un lieu favorable pour les investissements».

Il faut rappeler que l’Inspecteur des Finances fait sujet d’interpellation à l’Assemblée Nationale à l’initiative du député Jackson Ausse, suite à une interprétation erronée de l’esprit des mots du Chef de service, Jules Alingete à Houston devant les investisseurs.

Narcisse Ntumba

You May Also Like

L’Assemblée Provinciale a voté l’édit portant dispositions générales applicables aux funérailles dans la ville de Kinshasa

Primature: Le chef du gouvernement lance un atelier qui défend les droits des personnes handicapées  

Clôture de la table ronde basée sur la gouvernance minière en RDC, Ir Cless Muepu appelle les autorités à faire respecter les textes

Primature: Une délégation des députés provinciaux de Lomami fait part au Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde de la création par le Pape François d’un nouveau Diocèse dans leur province 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.