RDC: près de 65 000 écoles ont été prises en charge grâce à la gratuité de l’enseignement 

Le nombre d’écoles pris en charge par l’Etat congolais est passé de 41 739 à 64 788 dans le pays soit une augmentation de 55%. 

Ces chiffres sont avancés par le lobbyiste congolais Patrick ONOYA, dans une démarche de prêcher par les actes, les multiples actions posées par le président Félix Tshisekedi durant son quinquennat.

Pour l’année 2022-2023 on compte près de 6 millions d’enfants qui ont pu s’inscrire à l’école. 

La République démocratique du Congo (RDC) s’est engagée, depuis 2019, à rendre effective la gratuité de l’enseignement primaire sur toute l’étendue du territoire national. 

Cette réforme trouve son fondement dans l’article 43 de la Constitution de 2006, qui impose à l’État de prendre en charge les frais de scolarité de l’éducation de base dans les établissements publics. 

Ces frais ont été initialement introduits dans les années 1980 pour couvrir les salaires des enseignants et les coûts de fonctionnement des écoles, à la suite d’une réduction drastique du financement public de l’éducation et de grèves successives des enseignants. 

Les objectifs de la mise en application de gratuité scolaire ont permis :

– La suppression de frais de motivation jadis payée par les parents de puis 1980.

– La garantie des besoins en ressources humaines entre parents et enseignants 

– L’assurance à tous les enfants  » congolais  » d’une éducation de base adéquate 

– Impact positif : 78% d’enfants ont regagné les milieux scolaire.

Reagan SHINDANO 

You May Also Like

Fonction Publique : l’intersyndicale nationale de l’administration publique (INAP) s’est imprégné de la Gouvernance et du Contrôle interne de la CNSSAP

Kinshasa: Le DG Junior Mata salue la nomination d’Augustin Kabuya entant qu’informateur

RDC : Gentiny Ngobila rétabli dans ses fonctions

Martin Fayulu : »Tout le monde sait que Félix Tshisekedi Tshilombo ne peut pas gagner une élection régulièrement organisée en RDC »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.