RDC/politique : ça sent le soufre au sein de l’Union sacrée

A l’espace de deux jours, l’Union sacrée impulsée par Félix Tshisekedi vient de connaître trois revers ce 16 juin 2021.

premièrement la non levée de l’immunité du sénateur Matata Ponyo, deuxièmement le rejet par les députés nationaux de projet de loi portant le texte d’habilitation initié par le gouvernement qui fut adopté en première lecture au niveau du sénat et troisièmement la décision de la direction politique de l’Union pour la nation congolaise (UNC) parti allié à l’UDPS (Union pour la démocratie et le progrès social) de retirer ses mendataires, cadres et ministres dans les discussions au sein du CACH.

Par cet enchaînement d’événements qui vient de certifier que le bateau de l’Union sacrée est sur le point de chaviré à près de 850 jours aux élections de 2023.

Rédaction

You May Also Like

Les Warriors de Sama Lukonde en séminaire de renforcement de capacités

Élections 2023 : Le regroupement politique AAB se range en ordre de bataille

«Nous n’avons pas géré le pays selon les prescrits de la loi fondamentale», dixit Hon. Pasi Nzapamba

PRIMATURE : Les familles Chebeya et Bazana implorent la justice de faire son travail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *