RDC : Investiture du gouvernement, Justin Mastaki Plaide pour les épargnants du COPEC

RDC : Investiture du gouvernement, Justin Mastaki Plaide pour les épargnants du COPEC

La Plénière de ce Lundi 26 Avril, à l’assemblée nationale était essentiellement axée sur l’approbation du programme d’action du gouvernement et l’investiture des nouveaux membres de l’exécutif n’a pas manqué des réactions positives et constructives des parlementaires.

D’entrée de jeu, l’élu de la ville de Bukavu a salué le programme du gouvernement Sama Lukonde du fait que ce programme a rencontré les attentes de la population congolaise en mettant en exergue les préoccupations spécifiques que premier ministre n’a pas tenu compte.

« Mes impressions sont bonnes, le premier ministre a rencontré toutes les préoccupations de la population qui gangrènent le pays mais aussi il y a quelques préoccupations n’ont pas été rencontré par le Chef du gouvernement», a-t-il fait savoir.

Et d’ajouter : « Il y a des préoccupations qui touchent la ville de Bukavu et d’autres parties du pays qui n’ont pas été ciblées dans le programme».

Le député national, Justin Mastaki a soulevé lors de la plénière les préoccupations qu’il appelle spécifiques, qui rongent jusqu’à présent plus de 60 milles familles dans la ville de Bukavu frappées par une misère noire due à la perte des millions de dollars américains perdue dans la coopération.

« Je fais parvenir au premier ministre mes préoccupations spécifiques du fait que les épargnants ont perdu leurs épargnes notamment à Sud et Nord Kivu voir même ici à Kinshasa. Il y plus de 100 millions de dollars américains ont été perdus dans la coopération d’épargne et de crédit (COPEC) et les épargnants ont plus que jamais besoin de leurs économies et attendaient que le gouvernement soit investi. Plus de 50 millions ont été perdus pour la seule la ville de Bukavu qui a plongé plus de 60 milles familles dans la misère la plus noire», a indiqué Justin Mastaki avant d’appeler le gouvernement investi de travailler en concertation avec la Banque Centrale du Congo qui est le garant des épargnes afin que ces épargnants soient rétablis de leur droit.

Faisant une pierre deux coups, le député national a dans la même occasion, appelé le gouvernement de mettre l’accent sur la construction et la réhabilitation des infrastructures routières en République Démocratique du Congo surtout dans la partie où les routes sont dans état de délabrement très avancé.

Narcisse Ntumba

You May Also Like

RDC/politique : ça sent le soufre au sein de l’Union sacrée

Adoption du projet de loi d’habilitation du gouvernement par le sénat : « On ne peut pas renverser le pyramide […]», Emmanuel Leku

RDC/Primature : Les questions des droits de l’homme au centre d’entretien entre Lisa Peterson Envoyée spéciale de Washington Et Le Premier Ministre Sama Lukonde

RDC/fonction publique : Un protocole d’accord signé entre deux factions rivales des syndicalistes de l’INAP sous la médiation du ministre Jean-Pierre Lihau

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *