Portefeuille-RDC : Adèle Kahinda axe son mandat sur le bon usage du temps

Portefeuille-RDC : Adèle Kahinda axe son mandat sur le bon usage du temps

La journée de lundi 27 avril 2021 a été riche en cérémonies de remises et reprises, dans presque tous les ministères, entre les ministres du gouvernement Sama Lukonde, qui entrent en fonction, et ceux du gouvernement Ilunkamba, qui viennent de finir leurs mandats.

Au ministère de Portefeuille, Clément Kwete, ministre sortant, quitte son cabinet en laissant à Adèle Kahinda, ministre entrante, un certain nombre de défis à relever. C’est ce qu’il a déclaré dans son discours de fin de mandat avant remise de ses mains à sa successeuse des symboles du pouvoir et échange des places.

«L’essentiel n’est pas de résoudre tous les problèmes, mais le plus important, c’est d’assumer convenablement son mandat et de travailler de sorte à léguer de moins en moins de problèmes, de moins en moins de dettes et de moins en moins des disfonctionnements aux générations futures», a-t-il déclaré.

Clément Kwete a eu des mots exacts pour rassurer sa remplaçante au sujet de sa prise des fonctions d’un ministère avec moins de difficultés, hormis les quelques défis évoqués ci-haut, qu’elle est appelée à relever.

Dans sa prise de parole qui a précédé sa prise des fonctions, la nouvelle ministre a, d’entrée de jeu, fait promesse de commencer par supprimer le tout premier défi, qu’elle a déclaré être celui lié au temps sur lequel elle a pris l’option de placer son mandat.

«Notre première richesse, c’est le temps qui est en même temps notre allié pour la réussite», a-t-elle souligné avant de parler de la nécessité qu’il y a de ne jamais négliger cette dimension.

C’est dans cet ordre d’idée qu’Adèle Kahinda n’a pas eu froid aux yeux pour tirer les oreilles des agents et cadres du ministère dont elle a désormais en charge la destinée sur l’intérêt qu’ils ont à prendre les habitudes de faire désormais 8 heures de travail au lieu de 8 heures au travail.

«C’est par notre façon de travailler que nous exprimerons notre patriotisme», a déclaré madame le ministre du Portefeuille qui a trouvé des mots justes pour prier tous les agents et cadres, tant de son cabinet, du Secrétariat Général que du Conseil Supérieur du Portefeuille, de bien vouloir travailler dans une franche collaboration et ensemble dans la justice, dans l’équité, dans le respect du temps ainsi que dans la promotion des relations humaines au sein du ministère.

Parlant du Portefeuille Comme étant le poumon de la République, dans la mesure où ce sont les entreprises qui viennent en appui financier pour contribuer dans la grande assiette qu’est le budget, Madame Adèle Kahinda promet de peser de tout son poids pour juguler le chômage qui bat son plein à travers le pays.

Elle n’a pas clôturé son discours sans remercier son prédécesseur, Clément Kwete, à qui elle n’a pas oublié de reconnaître les mérites.

Ses plus grands remerciements, madame le ministre les a adressés, à tout seigneur, tout honneur, au Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi qui lui a donné ce mandat qu’elle promet d’exercer dans le sens de contribuer à la meilleure marche de la République Démocratique du Congo.

Décris Tshibinda

You May Also Like

Rdc-Ituri: Pour la réussite d’État de siège, Jean-Claude Draza appelle la population à soutenir l’armée

RDC-PRIMATURE : Sama Lukonde rassure le Caucus des élus du Sankuru sur son implication dans la résolution de la crise institutionnelle dans cette province

RDC- politique : Marche de soutiens à Zoé Kabila réprimée par la police à Kalemie

Flash : Zoé Kabila destitué comme gouverneur de Tanganyika

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *