Rdc-Investiture du gouvernement : « Sans débat ! Il s’agit d’une confiance d’un chèque à blanc accordé à Sama Lukonde et son équipe», tranche Fabrice Bandenonga

Rdc-Investiture du gouvernement : « Sans débat ! Il s’agit d’une confiance d’un chèque à blanc accordé à Sama Lukonde et son équipe», tranche Fabrice Bandenonga

C’est avec la mention très grande distinction, que l’Assemblée Nationale a adopté ce lundi 26 avril 2021, le programme du gouvernement du nouveau premier ministre, Sama Lukonde. 410 députés sur 412 ont approuvé ce programme sans le soumettre au débat.

Satisfait de la victoire de la démocratie, l’honorable Fabrice Bandenonga estime que ce programme assis sur 15 Piliers est un programme ambitieux et énorme qui ne devrait que recevoir l’approbation des élus qu’il qualifie d’un chèque à blanc que les députés ont remis au nouveau locataire de la primature.

« […] la plénière a jugé donc, de rompre avec ce débat et de passer directement à l’investiture du gouvernement. Donc, il s’agit d’une confiance d’un chèque à blanc qui a été accordé au Chef du gouvernement que nous attendons les résultats», a-t-il souligné l’élu de Djogu dans la province de Ituri.

Répondant aux rumeurs que faisaient croire certains députés au vice de procédure, Fabrice Bandenonga tranche court que la procédure n’a pas été violée d’autant plus que la plénière est souveraine.

« Le débat a eu lieu mais la plénière a jugé bon de suspendre le débat, il ne s’agit donc, pas d’une option imposée à la plénière mais plutôt sa propre volonté de l’investir », a-t-il éclairci en indiquant que ce programme méritait d’être validé sans aucun souci parce que ça reprenait les préoccupations des députés nationaux.

« La question sécuritaire de l’Est est d’ailleurs priorité et Il a promis en tant que Chef du gouvernement de s’y pencher de manière urgente. Il a préconisé aussi comme nous, de décréter l’État d’urgence dans les provinces où l’ennemi sème la terreur afin d’éradiquer l’insécurité qui a élu domicile dans nos provinces».

Il sied de noter que l’ancien candidat président de l’assemblée nationale, Fabrice Bandenonga, a souligné par ailleurs, la nécessité que le nouveau gouvernement puisse revoir à la baisse, le coût de transport aérien en RDC et aussi de relancer les sociétés de portefeuille de l’État, cas de la Sokimo qui est un cheval entre l’ituri et haut Uelé qui pendant un moment avait donné les béquilles à la Gramines et aussi à la Miba.

Narcisse Ntumba

You May Also Like

Rdc-Ituri: Pour la réussite d’État de siège, Jean-Claude Draza appelle la population à soutenir l’armée

RDC-PRIMATURE : Sama Lukonde rassure le Caucus des élus du Sankuru sur son implication dans la résolution de la crise institutionnelle dans cette province

RDC- politique : Marche de soutiens à Zoé Kabila réprimée par la police à Kalemie

Flash : Zoé Kabila destitué comme gouverneur de Tanganyika

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *