Assemblée Provinciale de Kinshasa : le DG de la DGRK, Michée Musaka et le ministre provincial de l’EPST, Charles Mbuta Mutu sur la chaise éjectable

Assemblée Provinciale de Kinshasa : le DG de la DGRK, Michée Musaka et le ministre provincial de l’EPST, Charles Mbuta Mutu sur la chaise éjectable

Le Directeur Général la Direction Générale des Recettes de Kinshasa (DGRK), Michée Musaka et le ministre provincial de l’EPST, Charles Mbutamuntu, font tous objet d’interpellation à l’Assemblée Provinciale de Kinshasa. Cette annonce a été faite par le Président de cet organe de contrôle de l’exécutif provincial lors de la plénière du vendredi 31 Mai 2024.

En effet, plusieurs griefs ont été retenus contre le Directeur Général de la régie financière de Kinshasa à en croire l’honorable Mulumba Kongolo Steve, notamment la gestion opaque et calamiteuse ainsi que la répartition erronée des recettes de la province.

Honorable Steve Mulumba Kongolo initiateur de la question orale et débat contre le DG de la DGRK Michée Musaka

Nous en avons marre parce que nous avons une DGRK qui ne fait que produire les individus à la place de produire la ville de Kinshasa. Nous avons retenu plusieurs griefs contre lui et avons décidé qu’il vienne répondre de ses actes, donner les explications en rapport avec la gestion de cette direction des recettes. Nous lui reprochons une gestion opaque des recettes de la ville province de Kinshasa…”, explique l’initiateur de la question orale qui n’hésite pas à la transformer à une motion de censure.

Avant de parler de la distribution non équitable des recettes, Steve Kongolo estime qu’il y a lieu de noter que, la grande échéance de 90 milliards de CDF que la DGRK n’a jamais réalisée, le DG devrait aussi expliquer cela à la population. “Où sont allés cet argent ?”

Mentionnant dans son intervention la mauvaise foi du DG manifestée contre les agents qui ont mouillé les maillots pour mobiliser ses recettes sans être primés jusqu’à présent, l’élu du peuple ajoute sur la liste de griefs en charge du DG, le dossier de plaques d’immatriculation des motos, les conditions salariales.

Nous allons décider sur son sort après les explications que nous aurons de lui”, a-t-il fait savoir.

Il appert que le Ministre Provincial de l’EPST Charles Mbutamuntu bénéficie d’une grâce très éphémère liée à la procédure selon laquelle l’assemblée provinciale de Kinshasa ne traite que la Question orale avec débat chaque mercredi. Le concerné étant à l’extérieur du pays, il bénéficie à cet effet, d’une présomption temporaire.

Tout porte à croire que les deux protagonistes risqueraient de perdre leurs fonctions que si leurs moyens de défense ne sont pas à la hauteur des griefs retenus à leur charge. Le DG Michée Musaka est attendu samedi, 9 mai 2024, pour répondre aux allégations retenues à sa charge.

Narcisse Ntumba

You May Also Like

Dossier immeuble AVE Maria : Ferdinand Kitenge dénonce l’escroquerie de Mr Mampendu et appelle à la justice à décourager ces genres de pratiques

Assemblée Nationale : le quadruple élu de Popokabaka, Jean Pierre Pasi Zapamba propose deux points majeurs pour que le gouvernement Suminwa se démarque

Assemblée Nationale : Vital Kamerhe s’active pour l’Amélioration des conditions socio-professionnelles des cadres et agents administratifs

Politique : Deuxième anniversaire de l’ACP, Honorable Érasme Kapumbu estime qu’il il est temps de refonder et restructurer le parti

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.