APK : La session inaugurale de la nouvelle législature à Kinshasa, l’élu de Mont-Ngafula Socrate Mubengaie Kamanga prêt à défendre sa base

APK : La session inaugurale de la nouvelle législature à Kinshasa, l’élu de Mont-Ngafula Socrate Mubengaie Kamanga prêt à défendre sa base

Il a rehaussé de sa présence cette séance plénière d’ouverture Extra ordinaire de la troisième législature à l’assemblée provinciale de Kinshasa, le lundi 5 février 2024, le meilleur élu de la circonscription électorale de Mont-Ngafula et cadre au sein du parti politique l’Union pour la démocratie et les progrès social l’UDPS en sigle, Socrate Mubengaie Kamanga dit être prêt de défendre les kinoises et kinois plus particulièrement sa base à Mont-Ngafula.

 » Nous avons été élus pour représenter nos électeurs afin d’apporter leurs desideratas. Alors, je veux travailler d’arrache-pied pour défendre les kinoises et kinois, plus précisément de Mont-Ngafula » A informé Socrate Mubengaie.

Cet élu de Mont-Ngafula a saisi l’opportunité pour remercier ses électeurs pour la confiance qu’ils ont renouvelé en sa personne mais, également il a témoigné sa gratitude envers le président de la République.

 » Je tiens à remercier mes électeurs qui se sont déplacés le 20 décembre 2023 pour m’apporter leurs suffrages dans les urnes, mais également je témoigne ma gratitude envers le président de la République Félix Antoine Tshisekedi qui a sans atermoiement manifesté la volonté d’organiser les élections », remercie t-il.

A noter que cet élu de Mont-Ngafula a souhaité un fructueux mandat aux membres du bureau provisoire qui vont organiser les élections du bureau définitif après l’élaboration du règlement intérieur et la validation de pouvoir des élus provinciaux.

Grâce Diomi

You May Also Like

URGENT : AUGUSTIN KABUYA RECONDUIT INFORMATEUR !

RDC : “(…) Nous venons de passer à la deuxième étape en nous déclarant officiellement et solennellement, avec nos 8 députés, comme membre de la majorité parlementaire pour accompagner le Chef de l’État à son deuxième quinquennat”, dixit Jean Jacques Mpanga

Félix Tshisekedi : »Je ne veux pas de négociation avec cette coquille vide, qui est le M23. »

Consultations : “ Nous avons pris cet engagement et avons signé un document qui confirme notre appartenance à l’Union sacrée jusqu’aux élections de 2028”, dixit Christophe Mboso

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.