RDC : Appréciation progressive de Franc Congolais par rapport aux Dollars Américains, la banque centrale applique les instructions du Chef de l’Etat

RDC : Appréciation progressive de Franc Congolais par rapport aux Dollars Américains, la banque centrale applique les instructions du Chef de l’Etat

Après les différentes mesures prises à l’issue d’une réunion sur l’état de l’économie du pays, présidée par le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi le 17 juillet dernier, une baisse du taux de change du dollar américain a été constatée ce week-end à Kinshasa, capitale de le République démocratique du Congo (RDC).

Ce dimanche 30 juillet, 1 dollar américain vaut 2 300 Franc congolais (FC). Il se négociait jusqu’à 2 600 FC il y a quelques jours. « Je confirme cette baisse du taux de change qui nous réjouit. Merci aux autorités pour cet effort de continuer à valoriser le Franc congolais », a déclaré à la presse présidentielle Désiré Loma, Président des cambistes de Kinshasa.

Il y a près de deux semaines, le Chef de l’Etat avait réuni urgemment les membres du gouvernement, le Président du Conseil économique et social, l’Inspection générale des finances, la Fédération des entreprises du Congo, l’Association congolaise des banques et la Banque centrale du Congo (BCC) pour une séance de travail visant à remédier à la dépréciation du FC sur le marché de change.

Parmi les décisions annoncées à l’issue de cette rencontre figuraient la poursuite par la BCC des interventions vigoureuses et régulières sur le marché de change en mettant à la disposition de celui-ci les devises étrangères prélevées sur notamment les réserves de change, la gestion rigoureuse des finances publiques, l’interdiction du paiement des dépenses publiques en espèces aux guichets de la BCC et le paiement de tous les impôts, taxes, redevances et droits dus à l’Etat en FC.

Le Chef de l’Etat avait fait un rappel de ces mesures lors la 105ème réunion du Conseil des ministres, le 21 juillet dernier, et avait chargé le ministre d’Etat / ministre du Budget, le ministre des Finances, la gouverneure de la BCC et l’Inspection générale des Finances de veiller à leur application. Le Premier ministre était chargé d’assurer le suivi de leur mise en œuvre.

Bien avant cette réunion, le Président Félix Tshisekedi s’était déjà montré à l’écoute des préoccupations des Congolais sur la situation économique du pays. Il l’avait fait savoir lors de son discours, le 30 juin dernier,lors de la célébration des 63 ans d’indépendance de la RDC. « L’amélioration des conditions de vie de mes concitoyens demeure au cœur de mes priorités quotidiennes », avait déclaré le Chef de l’Etat. « J’ai assigné au gouvernement de la République et à la BCC, la tâche particulière d’accentuer les efforts de stabilisation des paramètres macroéconomiques, en vue de limiter au maximum les effets néfastes sur le panier de la ménagère », avait-il conclu.

You May Also Like

30ème édition de Mining Indaba: Le premier ministre Sama Lukonde décroche un contrat de 450 millions USD avec l’Afrique du Sud pour la construction des routes

RDC : Sama Lukonde instruit l’activation de six objectifs du président Félix Tshisekedi

Kinshasa : Patrick Onoya plébiscité model intellectuel congolais par les étudiants de l’ULK

4ième Sommet d’investissement de G20: Sama Lukonde vante les atouts de la RDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.