RDC-Mines: « La DGDA contrairement à ceux que les gens peuvent penser, nous ne faisons qu’appliquer la loi. » dixit Jean-Louis BAUNA MABOLIA DG/adj 

En marge de la table ronde organisée par le ministère des Mines en collaboration avec le consortium Madini Kwa Amani na Maendeleo et le projet USAID-Pact de validation durable des sites miniers, du 24 au 26 mai 2022 à Kinshasa, qui porte sur la « restitution des recommandations issues des tables rondes provinciales » tenues à Bunia, Bukavu et Goma en 2021.

Au sortir de ces échanges avec les acteurs du secteur minier, le Directeur général adjoint en charge des questions financières et administratives de la DGDA, Mr Jean-Louis BAUNA MABOLIA a fait le point de son intervention devant les journalistes.

« La DGDA est une régie incontournable dans le domaine des Mines, nous sommes entrain de mettre un accent sur le secteur minier, afin comme l’a dit le chef de l’état que nos produits profitent aux congolais. Et à chaque fois qu’il y’a forum dans ce secteur, c’est ainsi que la DGDA est présente, nous étions à l’Ituri, au Sud-Kivu, Nord-Kivu et prochainement au Katanga pour pouvoir apporter notre pierre d’achèvement à ce secteur tant décrié mais encore moins exploiter à 100%. » a déclaré le DGA Jean-Louis BAUNA MABOLIA 

Pour répondre à la question liée aux taxes que dénonce les artisanaux, le représentant de ce service de régie financière de l’état a précisé le rôle qui est assigné à son service vis-à-vis des artisanaux.

«  La DGDA contrairement à ceux que les gens peuvent penser, nous ne faisons qu’appliquer la loi, le problème que rencontre les artisanaux,c’est qu’il y’a chevauchement des plusieurs services de l’état, il y’a pas que le domaine des Mines, lorsqu’il y’a chevauchement, on a l’impression que toutes les taxes que l’on payent sont le fruit de la DGDA, il y’a un tarif que les artisanaux connaissent bien et nous ne percevons que ces taxes là. » a-t-il précisé 

Rappelons que ces assises va se clôturer le jeudi 26 mai avec certaines résolutions liées à structurer le secteur aurifère en RDC.

Reagan Shindano 

You May Also Like

CNSSAP: l’IGF valide la paie des arriérés de deux mois de 15 agents et de tous les autres personnels

RDC : la CNSSAP intègre la Conférence Interafricaine de la Prévoyance Sociale ( CIPRES)

RDC: L’excellence dans la gestion de la CNSSAP au coeur des échanges entre l’INAP et l’IGF

30ème édition de Mining Indaba: Le premier ministre Sama Lukonde décroche un contrat de 450 millions USD avec l’Afrique du Sud pour la construction des routes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.