Conflit Minier au Nord-Kivu: Le Fondateur de la société (SMB sarl),Monte au créneau et sollicite une enquête parlementaire 

En marge des sujets retenus à l’ordre du jour au sein de l’assemblée nationale, ce lundi 16 mai 2022, certains sujet ont été évoqués par les députés nationaux, notamment l’affaire concernant les exploitants artisanaux et la société Minière de BISUNZU ( SMB sarl), sur l’exploitation de la carrière de Rubaya dans le territoire de Masisi, au nord-Kivu.

Suite aux allégations avancées par un député national au sein de l’hémicycle, le fondateur et propriétaire de la société SMB sarl, l’honorable Justin Mwangatshutshu n’est pas passé derrière le dos de la cuillère pour réfuter ces accusations et solliciter par la même occasion une enquête parlementaire à ce sujet.

«  il faut que l’opinion comprennent qu’une société minière n’est peut pas être à la base des groupes armés, parceque le travail d’une société, c’est de faire des bénéfices et nous payons les taxes de l’état. Ce même gens, surtout ce député national ( …) il y’a des groupes armés de Nyatura qui attaquent les mines. » a lancé d’entrée l’honorable Mwangatshusthu

«  il a dit que le président ne fait rien, mais je vous dit le président de la république et ses services ont fait beaucoup pour nous, si non la société n’existerait plus. » poursuit-il encore « les rapports sont là qui démontrent que ces gens sont des malfaiteurs, ce même personnes qui viennent piller les minerais et qui les amènent ailleurs, qu’ils montrent les taxes qu’ils payent, voilà pourquoi j’ai sollicité une enquête pour mettre en lumière afin que l’on sache qui pille qui ? » a fait savoir cet élu national

«  offet ce sont des artisanaux, ils nous empêchent de travailler, l’ancien président Joseph Kabila, nous avait demandé de les encadrer, chose que nous avions fait, mais au lieu de travailler, ils font des problèmes, ils tuent les gens et par après ils nous accusent nous. » a martelé le député Justin Mwangatshutshu

Il sied de retenir que, le conflit qui oppose cette entreprise minière spécialisée dans l’exploitation de Coltan et d’autres minerais stratégiques date de mai 2018, avec la coopérative des exploitants artisanaux  miniers de Masisi ( COOPERAMMA en sigle).

Reagan Shindano 

You May Also Like

CNSSAP: l’IGF valide la paie des arriérés de deux mois de 15 agents et de tous les autres personnels

RDC : la CNSSAP intègre la Conférence Interafricaine de la Prévoyance Sociale ( CIPRES)

RDC: L’excellence dans la gestion de la CNSSAP au coeur des échanges entre l’INAP et l’IGF

30ème édition de Mining Indaba: Le premier ministre Sama Lukonde décroche un contrat de 450 millions USD avec l’Afrique du Sud pour la construction des routes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.