Processus électoral : Me Douglas Tshibambe appelle les jeunes à se préparer en conséquence aux élections de 2023

Me Douglas Tshibambe appelle les jeunes à se préparer en conséquence aux élections de 2023

Il l’a lancé lors de la matinée électorale organisé le 4 Mai dernier dans l’amphithéâtre des affaires étrangères, dans laquelle avait pris part plusieurs autorités du pays notamment, le vice ministre des affaires étrangères, Samy Adibang, le patron de la centrale électorale, Denis Kadima, et plusieurs cadres des institutions d’appui à la démocratie, la délégation des étudiants et autres figures emblématiques de la jeunesse congolaise.

Présent à cette conférence, Me. Douglas Tshibambe l’une des figures emblématiques de la jeunesse estime que cette matinée électorale constitue c’était une occasion en or que les jeunes avaient saisi afin de soulever des préoccupations concernant leur participation au processus électoral.

Avec plus de 80 % de la population jeune dans notre pays, la participation des jeunes dans le processus électoral doit être accentuée…

 » [···] Plusieurs préoccupations ont été soulevées surtout celles qui cadrent avec la participation de la jeunesses au processus électoral. C’était très important surtout que les jeunes, nous étions en face du président de la CENI« , a évoqué Me Douglas, Tshibambe devant un parterre des journalistes tout en soulignant l’importance des questions électorales soulevées durant la séance des questions et réponses.

« Cet échange d’idées a produit une certaine motivation à chacun de nous, qui est sorti dans cette conférence au moins avec une détermination de vouloir s’approprier au processus électoral et de participer activement aux élections à venir mais cela, avec une préparation aussi conséquente« , précise-t-il.

Les Jeunes, nous devons être préparés et être aussi conséquents…

Pour ce leader d’opinion, Douglas Tshibambe, le 40 % souhaité dans le processus ne sera certainement pas facile comme du couteau dans le beurre mais plutôt difficile comme du pain sur la planche. Pour l’obtenir, il sera le résultat d’un travail et une lutte acharnée.

« Nous devons être préparés et aussi, être conséquents. On ne peut aller aux élections parce qu’on le veut tout simplement mais plutôt avec un bagage constitué d’une armure électorale. C’est ainsi que je suis émis de voir les jeunes participer à ses assises pour que le 40% réservée aux jeunes dans le processus électoral ne soit pas un gâchis mais plutôt un acquis qui pourra certainement créer une nouvelle génération et une nouvelle classe politique en RDC« .

Et d’ajouter : « Nous devons le savoir tous, le processus électoral ne sera pas un cadeau parce que c’est le président de la CENI qui le dit, c’est une compétition. Les jeunes ne seront pas automatiquement élus, c’est une question de compétition » insiste Me. Douglas Tshibambe avant de conclure que « Cette compétition est monumentale et nous voulons que la jeunesse puisse être préparée à suffisance afin d’arracher les sièges dans les hémicycles des assemblée provinciales et nationales y compris le Sénat« .

Henriette Mbengu

You May Also Like

Assemblée Nationale : Une proposition de loi initiée par Claudel Lubaya envue de sortir la RDC de la liste noire de l’aviation civile internationale

Politique : « Nous allons gagné au maximum dans toutes les provinces de la RDC. » lance L’honorable Jean Claude Draza en marge de la matinée du CNC

Kongo-Central : CRIC officiellement installé à Songololo

Politique : « Au niveau de nos structures de base, aucune démission n’a été enregistrée. Ce qui démontre que tous ces gens ont adhéré à l’UDPS rien que sur les réseaux sociaux. Comme ils ont choisi leur chemin, qu’ils partent» a déclaré Augustin Kabuya 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.