Remise et reprise : “Je veux nourrir la population”, dixit Adrien Bokele nouveau ministre de pêche et élevage

Remise et reprise : “Je veux nourrir la population”, dixit Adrien Bokele nouveau ministre du pêche et élevage

Après sa nomination le 12 avril 2021 par ordonnance du Chef de l’Etat en tant que Ministre de pêche et élevage, Adrien Bokele a officiellement pris les arcanes du pouvoir ce mercredi 28 avril 2021, après une cérémonie de remise-reprise effectuée avec Jonathan Bialosuka, ministre sortant de ce portefeuille en présence du conseiller principal du chef de l’état.

Dans son mot, à l’issue de cet échange, il a déclaré que ‘’ la tâche qui m’incombe est certes lourde mais, avec l’apport de tous, nous pouvons incité la productivité pour une production maximale”.

Ajoutant, “j’ai un programme ambitieux avec ce ministère car, je veux nourrir la population en produit de pêche, en produit qui vient de l’élevage afin de réduire sensiblement les importations “.

Allusion faite aux réformes profondes, sera le maître mot de son mandat, dans la même ligne droite de la vision du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi entérinée par le programme gouvernementale dont le maître d’œuvre est le Premier ministre Sylvestre Ilunga Jean Michel Sama Lukonde.

Ce chef de la délégation des élus FCC à l’Union Sacrée de la Nation (USN) a notamment, émis le veux d’apporter le renouveau des méthodes par l’implication de tous notamment le personnel administratif car selon lui,” Si vous n’associer pas l’administration dans votre gestion votre mandat est voué à l’échec”.

Au regard d’ailleurs du message du changement émis par le Chef de l’Etat qu’il n’a pas manqué, à l’instar de Sama Lukonde, de remercier pour sa nomination, Adrien Bokele a indiqué qu’il faille aussi « des séances des travaux les agents et cadres ainsi que les conseillers pour plus d’efficacité dans l’exercice du travail de chacun”.

Déterminé à relever les différents défis, il a déclaré qu’il n’y aura plus des théories “j’ai besoin des actions concrètes”.

Pour sa part le ministre sortant, Jonathan Bialosuka Wata, promet son soutien à son successeur, avant de louer ses capacités managériales.” C’est un privilège pour moi d’être succédé par quelqu’un qui connait bien le rouage. Ce ministère est un chantier, jeune ministère qui n’a rien hérité du ministre de l’agriculture, il y a quatre ans.

Francis Luende

You May Also Like

Kinshasa : Futuma Mazanga démis de ses fonctions comme administrateur du marché de la liberté

RDC/Société : Arnaqueur, Escroc, Dupeur, jusqu’où ira Joseph Ciringa

Journée mondiale de la liberté de presse: l’UNPC a décernée le prix Lucien TSHIMPUMPU aux 4 lauréats qui ce sont distingués dans le traitement des infos liées à la Covid-19

Affaire RAM: Le mouvement citoyen G 24 annule la marche prévue ce lundi 3 mai 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *