RDC : Remise des intrants et matériels de pêche aux pêcheurs à Kinkole, Tshimanga Buana matérialise la promesse du Chef de l’État

RDC : Remise des intrants et matériels de pêche aux pêcheurs à Kinkole, Tshimanga Buana matérialise la promesse du Chef de l’État

En marge de la 57è journée nationale du poisson célébrée le 24 juin de chaque année, le ministre de Pêche et élevage, Jean-Pierre Tshimanga Buana a remis à la Fédération des pêcheurs de Kinshasa ce samedi 6 juillet 2024 à Kinkole, un lot important des intrants et matériels de pêche en vue de concrétiser la promesse du chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi faite aux pêcheurs lors de sa récente visite au débarcadère intégré de la N’sele.

Pour le patron de la pêche et élevage, les intrants et matériels remis aux pêcheurs visent à améliorer les conditions de pêche afin d’accroître la production halieutique.

«C’est la commémoration de la 57ème journée du poisson que nous avons commencée le 24 juin 2024 avec la présence remarquée du Chef de l’État sur le débarcadère intégré de Kinkole.Nous avons promis que nous devrions revenir pour distribuer des intrants de pêche aux pêcheurs. Chose promise, chose due.On a donné aux pêcheurs les intrants pour qu’ils puissent contribuer à cette activité importante de nourrir la population», a-t-il précisé.

Jean-Pierre Tshimanga Buana a recommandé aux pêcheurs d’utiliser à bon escient les matériels reçus.

«Le message que je lance aux pêcheurs se résume en trois choses: d’abord, le ministère de Pêche et élevage s’occupe de la sécurité alimentaire et de la santé nutritionnelle. Il faut que ces pêcheurs qui ont bénéficié de cet appui du gouvernement puissent mettre ces intrants à profit, ramener beaucoup de poissons pour nourrir notre population. Deuxièmement chose, ils doivent mettre à notre disposition des statistiques pour qu’on sache combien de poissons ont été capturés pendant cette année pendant cette période. Et enfin, nous sommes contre la pêche illicite. C’est cette pêche qui est en train de tuer nos alevins, et la reproduction des poissons.Donc sous la houlette du Chef de l’État, son Excellence Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, Pêche et Elevage, un secteur productif qui est dans la diversification économique joue un rôle important pour la création des emplois. Et madame la première ministre y tient fermement. Nous avons lancé ce message pour qu’ils comprennent et qu’ils ne fassent pas le contraire», a insisté le ministre Jean-Pierre Tshimanga.

Pour Jean-Robert Lomata, président de la Fédération des pêcheurs de Kinshasa, l’appui reçu solidifie l’organisation des pêcheurs pour être unique en son genre en termes de structuration de la base au sommet, et influence les statistiques de production halieutique car il coïncide avec la saison de pêche.

À l’en croire, le taux de production de poisson a connu une augmentation de l’ordre de 7 pourcent par rapport en 2021 tandis qu’en 2023, il a atteint 11 pourcent. Il convient ici de signaler qu’une grande partie de la production est vendue en dehors du pays.

Rédaction

You May Also Like

RDC : Suite aux innombrables cas d’inégalité judiciaire dont sont victimes la population congolaise, le ministre de la justice Constant Mutamba lance les « Consultations Populaires »

L’ODEP-COGEP et l’APNAC-RDC se mobilisent pour la réforme des textes régissant LOI N° 08/010 Du 07 Juillet 2008 fixant les règles relatifs à l’organisation et à la gestion des entreprises du portefeuille de l’État

Ngaliema/Infrastructure : Le FONER finance le désenclavement du quartier Manenga à Ngaliema, par la construction de la jonction Route de Matadi – Avenue Nzolana (UPN/Kinsuka Pompage)

Le Réseau des Parlementaires Africains Contre la Corruption APNAC/ RDC en sigle propose des innovations de textes juridiques en soutien de la bonne gouvernance des institutions

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.