RDC-Élections 2023 : Ferdinand Kitenge estime que Dénis Kadima et tous les membres du bureau de la CENI doivent être traduits en justice

RDC-Élections 2023 : Ferdinand Kitenge estime que Dénis Kadima et tous les membres du bureau de la CENI doivent être traduits en justice

Il l’a confirmé mardi 27 Mars, lors de la présentation du rapport final des élections présidentielle, législative nationale, provinciale et municipales du 20 décembre 2023 en République Démocratique du Congo. Le Coordonnateur de la Nouvelle Société Civile Révolutionnaire, Ferdinand Kitenge, a dressé un bilan sombre des élections chaotiques d’où il demande à la justice de s’occupe de Kadima et compagnie.

“(…) KADIMA et ses membres du bureau doivent être arrêtés et traduits en justice pour avoir organisé des élections bâclées(…)” peut-on souligner dans son rapport.

La Nouvelle Société Civile Révolutionnaire, a par ailleurs, fait la mise au point de la situation sécuritaire sur toute l’étendue du territoire nationale pendant l’organisation des élections, où son coordinateur national a souligné des avancées significatives dans cette institution d’appui à la démocratie du fait qu’elle a aidé aux congolais de la Diaspora a pouvoir élire leur Président. La situation sécuritaire et les contentieux électoraux ont été parmi les sujets qui ont fait l’objet et la taille du rapport de la nouvelle société civile révolutionnaire.

Pour ce qui est du contentieux, Ferdinand Kitenge demande aux hommes politiques de cesser toute pression aux instances judiciaires et demande à cet effet, à la cour constitutionnelle de ne pas céder aux chantages et autres formes de pression des politiques.

“Les politiques qui font la forcing à la cour constitutionnelle pour obtenir la validation des députés nationaux invalidés sous prétexte de la correction d’erreur matérielles doivent déchanter la cour (…)”, a-t-il fait savoir avant de suggéré à la cour Constitutionnelle de se pencher aux requêtes à rectification d’erreur sans parti pris, sans pression tout en évitant de faire de celle-ci une reprise d’instance pour remettre en cause le travail abbatu à l’issu duquel un arrêt de proclamation des résultats définitifs a été rendu.

Narcisse Ntumba

You May Also Like

Kinshasa : la Fondation Steve Mabiku (Fosma) à la rescousse des vulnérables manquant de ressources pour couvrir leurs besoins de première nécessité

Assemblée provinciale de Kinshasa : 27 mois impayés, les assistants parlementaires de la législature passée indexe le comptable et sollicitent l’intervention de Félix Tshisekedi

Tentative de coup d’État en RDC : «Ils ont même introduit un drone pour repérer nos positions avant de lancer leur assaut», le témoignage de Hamida Kamerhe, épouse de Vital Kamerhe

RDC : Jean-Michel Sama Lukonde rassure la délégation syndicale de la Primature sur son implication à leurs désidératas

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.