Rdc : «Erection de Minembwe en commune rurale, c’est une fraude juridique» Adolphe Muzito

Rdc : «Erection de Minembwe en commune rurale, c’est une fraude juridique» Adolphe Muzito.

C’est au cours d’un point de presse tenu au siège du parti politique nouvel élan situé dans la commune de la Gombe, Adolphe Muzito a démontré que l’érection de Minrmbwe en Commune rurale n’est pas conforme aux prescrits juridiques et est entachée des irrégularités.

Selon le président national du nouvel élan, cette affaire a commencé depuis le gouvernement Matata lequel avait, en juin 2013 abrogé le Décret n°012/14 du 18 février 2012 conférant le statut de ville et province de commune à certaines agglomération de la province du sud-Kivu à l’exclusion de Minrmbwe qui l’inclut en son tour en fixant en secret ses frontières. Pour corriger cette erreur, Matata Ponyo va devoir annuler par un décret du 25 juillet 2015 cette décision de Minrmbwe en Commune Rurale.

Comme cela ne suffisait, par le décret du 30 Mai 2018, Bruno Tshibala premier ministre va à son tour decider de sursoir de lever la surséance de l’exécution des dispositions de tous les décrets et cela par sur la proposition de Henry Mova et Azarias Rubewa respectivement vice-premier ministre, ministre de l’intérieur et de décentralisation.

Pour Adolphe Muzito l’un des membres du présidium de Lamuka, Minembwe c’est un arbre qui cache la forêt et le transformé en commune rurale sans l’avis conforme de ses représentants locaux c’est l’expression de la culture politique Néocoloniale des héritiers du Roi Léopold II en 1885 et est aussi une sorte de la dictature.

Pour palier à cette crise, Adolphe Muzito précise par ailleurs que le Président de la République devrait par une ordonnance présidentielle annulée tous le décret décrié pour irrégularité manifeste bien ça soit discuté sur le plan juridique.

«Suspendre verbalement l’installation de Minembwe n’est qu’un coup d’épée dans l’eau car dit-il, aucun document légal justifie la suspension de cette érection, Monsieur Tshisekedi devrait normalement par une ordonnance présidentielle mettre fin à cette situation», a-t-il explicité.

Abordant le sujet de la marche que projette Martin Fayulu Madidi actuel coordonnateur de Lamuka, Adolphe Muzito s’inscrit favorablement et soutient la tenue de de cette protestation pacifique dans le sens de l’unification du pays.

Narcisse Ntumba

Lire aussi :

Leave a comment