RDC : Bahati Lukwebo S’inscrit en faut pour une présidentielle au second degré

RDC : Bahati Lukwebo S’inscrit en faut pour une présidentielle au second degré.

Après plus de quatre mois passé en Europe, L’autorité Moral et statutaire de l’AFDC-A, le Sénateur Bahati Lukwebo a tenu une première matinée politique, ce samedi 26 Septembre 2020 à la Foire internationale de Kinshasa (FIKIN) après son retour récemment a Kinshasa.

C’était une démonstration de force en terme de mobilisation, car les militantes et militants ont répondu présent et ont prouvé à la face du monde que la base des différents partis politiques demeurent fidèle aux idéaux du regroupement et à l’autorité morale, Professeur Modeste Bahati Lukwebo.

Dans son speech, le Président statutaire de l’AFDC- Alliés Modeste Bahti Lukwebo a affirmé que son regroupement politiques soutien le chef de l’état Felix Tshisekedi et son gouvernement.

Et d’ajouter  « la crise est là. Nous proposons des réformes profondes à la ceni afin d’obtenir les meilleurs élections en 2023, au nom de la souveraineté, il faut garanture les 26 membres qui représentent toutes les provinces de la RDC. La CENI doit être une  affaire de la société civile pour éviter les désordre ». A-t-il fait savoir.

Pour l’ancien coéquipier de Joseph Kabila, c’est pratiquement inacceptable que le président de la République soit élu par les parlementaires tout en réaffirmant son attachement à la majorité parlementaire laquelle, son regroupement politique est l’un des éléments catalyseurs.

Il a,  par ailleurs présenté à cette occasion, les nouveaux animateurs de l’AFDC- Alliés. Avant de condanmer les idées des certains politiciens selon lesquelles, l’élection présidentielle doit se dérouler à tour unique et appelle, à cet effet, le Président de la République à des consultations politiques notamment la société civile.

Notons que, cette matinée politique a été agrémenté par  l’artiste musicien, Werrason et son groupe Wenge Maison Maire.

Nocreah kodia

Lire aussi :

Leave a comment