Lubumbashi : présentation des bandits et miliciens de Maï- Maï par le commissariat provincial

Lubumbashi : présentation des bandits et miliciens de Maï- Maï par le commissariat provincial.

Le commissaire provincial de la police nationale congolaise a procédé mercredi 14 octobre à la présentation de sept présumés Maï- Maï et six présumés bandits. Plusieurs faits sont mis à leur charge dont plusieurs crimes commis à Lubumbashi et à Likasi.

Arrêtés à des endroits et moments différents, ces malfrats sont subdivisés en trois catégories. Renseigne la police nationale congolaise.

Le sept présumés Maï-Maï constituent le premier groupe dans lequel on trouve une femme certains d’entre eux ont été arrêtés à Kashamata à Lubumbashi, dans la commune de Rwashi, les autres dans la commune de kampemba et dans le territoire de Kasenga.  Ces présumés Maï-Maï font partie de ceux qui ont fait incursion dans la ville de Lubumbashi au mois de septembre dernier.

La même source renseigne que le deuxième groupe est composé des présumés bandits armés.  Ils opèrent sous la conduite d’un adjudant-chef de la 22 eme région militaire. Ce dernier est le fournisseur d’armes et des munitions. Ce fournisseur a été arrêté à Tumbwe, à une vingtaine des kilomètres de la capitale du cuivre sur l’axe Lubumbashi- Likasi. 

Ces hommes opèrent également dans la ville de Likasi et se cachent au village Tumbwe après leurs forfaits.

Le dernier groupe comprend trois jeunes gens.  Leur zone de prédilection est le quartier Gbadolité à Lubumbashi. Ils ont été arrêtés lors du partage du butin qu’ils ont volé la nuit dernière.  Ces bandits ont été reconnus par leurs victimes. Les autres membres de cette bande se sont sauvés à l’arrivée des forces de l’ordre.

Se félicitant du travail abattu par ses services, le commissaire provincial de la police a émis le vœu de voir la justice faire son travail pour que chacun réponde de ses actes.  

Narcisse Ntumba

Lire aussi :

Leave a comment