Kinshasa : plusieurs militants sauvagement interpellés, Martin Fayulu exige la réparation de sa jeep

Kinshasa : plusieurs militants sauvagement interpellés, Martin Fayulu exige la réparation de sa jeep.

Insolite ! les hommes de Sylvano Kasongo ont crevé les pneus de la Jeep de Martin Fayulu président de l’Ecidé afin de l’empêcher à atteindre le point de départ de la marche Pacifique laquelle l’autorité urbaine avait interdit en instruisant le commissaire provincial de la police nationale congolaise.

Arrivé à la place Échangeur, le président national de l’ ECiDé  fait face aux éléments de la police et tient mordicus à poursuivre sa manifestation pacifique  pour la défense et le respect de l’intégrité territoriale.

Escorté par les éléments de la police après que ces derniers réussirent à crever les pneus de sa jeep, Martin Fayulu se montre très résistant face aux hommes de Sylvano Kasongo qui n’ont pas pu le persuadé de prendre un autre véhicule afin de libérer la voie publique.

«Si on ne répare pas ma voiture, je ne partirais pas d’ici. Vous me connaissez », a-t-il prévenu.

A cet effet, il y a de signaler quelques arrestations arbitraires des manifestants, sauvagement interpellés et blessés par la répression à gaz lacrymogènes par des éléments de force de l’ordre.

Narcisse Ntumba
Lire aussi :

Leave a comment