FCC : désobéissance à l’ordre de l’autorité morale, Pius Muabilu ne subirait-il pas le sort de Bahati Lukwebo ?

FCC : désobéissance à l’ordre de l’autorité morale, Pius Muabilu ne subirait-il pas le sort de Bahati Lukwebo ?

Une action disciplinaire serait ouverte aux membres du FCC ayant pris part à la prestation de serment des nouveaux juges de la cour constitutionnelle.

Le Front Commun pour le Congo qui avait intimé l’ordre à tous ses cadres et membres de boycotter la cérémonie de prestation de serment de nouveaux Juges de la cour constitutionnelle récemment nommés par le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi laquelle est irrégulière et illégale en contradiction avec la loi fondamentale selon le FCC.

Pour un grand nombre des membres du FCC, assister à cette cérémonie c’est être complice d’une violation flagrante de la constitution du pays.

Un ordre mal donné et boycotté par plus de 15 parlementaires dont 13 députés nationaux et 2 sénateurs  membres du FCC qui ont accepté de répondre à cette invitation du chef de l’État. D’après eux, c’est la mission qui leur a été confiée par le peuple car le parlement ne statut pas sur les actes du Président de la République.

Selon un haut cadre du FCC requis l’anonymat, le sort de Pius Muabilu et consorts sera bientôt connu par la commission chargée de discipline.

« D’ailleurs, un membre de son regroupement politique lui représente dans cette réunion et c’est ce dernier qui va lui informer sur son sort» a-t-il fait savoir.

A l’en croire, pour avoir jeté en pâture les intérêts politiques du FCC, Pius Muabilu, Ministre de l’urbanisme et habitants court le risque d’être mis à l’écart par son propre parti politique comme l’a subi Bahati Lukwebo avec Néné Ilunga Nkulu.

A ce sujet, l’avenir nous en dira certainement beaucoup plus.

Narcisse Ntumba

Lire aussi :

Leave a comment