ERC: Sony Kafuta appelle le conseil de sage à livrer Albert Kankeza et Dodo Kamba au Diable

ERC: Sony Kafuta appelle le conseil de sage à livrer Albert Kankeza et Dodo Kamba au Diable

«Le conseil des sages doit remettre ses gens entre les mains du Satan ! Il faut qu’il ait des sanctions […]» dixit le président et Évêque Général de l’ERC, Sony Kafuta.

Après avoir balayé d’une rêveur de main tous les sept griefs portés contre lui, le président et évêque général de l’Eglise du Reveil au Congo en sigle ERC, le Général Sony Kafuta Rock Man a suggéré au comité de coordination des Sages livrer entre les mains du diable son prédécesseur, Albert Kankeza Muana Mbo, Dodo Kamba et tous les conspirateurs ayant engendré cette mésaventure qui dégrade cette confession religieuse.

A cet effet, Sony Kafuta rappel qu’il est, celui qui a initié pour la première fois l’organisation des Églises du réveil, notamment le premier président du Congo alors Zaïre du conseil national des églises indépendantes.

« Ne touchez pas les oins ! Ils sont entrés dans le cycle des malédictions : c’est la parole de Dieu, on ne peut pas touché à l’incarnation d’une institution » a averti l’homme de Dieu.

A l’en croire, L’église de réveil a son histoire, le représentant légal de l’ERC a organisé sa première croisade évengelique en 1980 au mois de juin, C’est un homme de terrain et un gagneur d’âmes, témoin oculaire de Jésus-Christ.

« J’ai travaillé dans ce pays contre vents et marrés, j’ai le seuil de grandeur. Je suis un serviteur de Dieu international et suis parmi les pionniers, les artisans de l’histoire du réveil et de l’evengelisation en RDC. Je suis l’icône, je suis un phénomène» a rappelé Sony Kafuta Rockman.

D’ajouter : « Je fais parti de la légende mais comment quelqu’un qui n’a pas une église, se nommant « mon seigneur » peut me destituer !» s’est-il exclamé, difficile à avaler cet amusement de mauvais goût, et poursuit :

“Tu te permets de destituer le fondateur, le géniteur Mais c’est grave!” Comment ils peuvent se permettre jusque-là, les gens qui ne correspondent même pas à nos cellules. Combien des églises, j’ai en RDC ? S’interroge-t-il.

Pour le représentant légal de l’église du réveil, on l’impute toutes ces accusations à tors pour avoir contesté quand les bourgoumestres ont demandé aux églises 200 milles CDF et 5$ par chaise pour la désinfection.

« J’ai dis non ! Pendant que d’autres centres de propagation n’ont pas été désinfectés notamment les marchés, les bars et autres» a-t-il expliqué avant d’expliciter que l’église a été confinée pendant cinq Mois et éprouve des difficultés d’ordre financier.

Le président de l’ERC a énuméré une série d’accusation infondée qui font l’objet de sa prétendue destitution et a, à cette occasion, demandé aux avocats conseils de l’ERC, qu’ils puissent saisir la justice afin qu’Albert Kankeza et consorts puissent répondre de leurs actes.

Rappelons que, C’était au cours d’une assemblée générale extraordinaire ténue vendredi 18 et semedi 19 Septembre 2020 à Rotana Hôtel dans la commune de la Gombe à Kinshasa.

Ci-dessous, l’intégralité de mot de circonstances de Sony Kafuta :

Narcisse Ntumba

Lire aussi :

Leave a comment