Crise politique en RDC, Le G24 indexe le Chef de l’État

Après avoir demandé aux deux chambres du parlement de mettre en accusation le Chef de l’État, le G24 insiste sur le respect et l’application stricte  de la loi fondamentale de la République.

Cette annonce a été lancée au cours d’une déclaration faite ce mercredi 02 décembre 2020 selon laquelle le collectif des mouvements citoyens G24  a demandé au premier citoyen de la République de retirer ses ordonnances nommant les 3 juges constitutionnels et la mise en place faite dans l’armée.

Restant très disposés à encourager toute initiative tendant à faire triompher l’avènement d’un État de droit et la promotion de la démocratie chèrement acquise, le G24 demande au Président de la République de bien vouloir tant soit peu, de procéder tout affaire cessante à l’investiture du nouveau président de la CENI garantie sine-qua-none de l’organisation et la préparation technique des élections en 2023.

Par ailleurs, le collectif des mouvements citoyen reste convaincu que le Chef de l’État n’a pas pu démontrer à ses interlocuteurs pendant les consultations nationales de manière concrète comment son action est bloquée par son partenaire de la coalition.

Narcisse Ntumba

Lire aussi :

Author:

Propriétaire du site patrie news

Leave a comment