Contrôle Économique : Acacia Bandubola déploie sur les marchés les inspecteurs.

Contrôle Économique : Acacia Bandubola déploie sur les marchés les inspecteurs.

Dans le cadre des missions assignées au ministère de l’économie nationale, celles de mettre en place la politique générale de la production ainsi que la réglementation du marché intérieur par le contrôle et le suivi à priori des prix des produits locaux, la ministre de l’économie nationale, Acacia Bandubola déploie sur terrain, les inspecteurs économiques pour faire respecter les principes fondamentaux sur la fixation des prix des produits de base sur le marché.

De ce qui précède, Madame Acacia BANDUBOLA MBONGO, Ministre de tutelle a procédé ce mercredi 9 juillet dernier, au lancement de contrôle économique en présence des inspecteurs de son ministère au salon rouge de l’hôtel du Gouvernement afin d’assurer le contrôle à posteriori pour les produits importés et des tarifs de prestations des services.

En effet, après avoir obtenu le quitus du Conseil des ministres de la fois dernière, la patronne de l’économie nationale n’a pas tardé de mettre en place, une stratégie pour faire le suivi des prix des produits sur le marché en déployant les inspecteurs économiques de sorte que ces derniers vérifient, si la baisse de prix des produits sur le marché correspond aux biens assujettis à la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA).

«C’est un contrôle ciblé, du fait qu’il vise, la vérification de la baisse effective des prix des produits assujettis à la TVA, afin de contenir la spéculation sur le marché, à la suite de taux de change, le respect de la structure des prix et l’affichage des prix sur les produits », a fait savoir la ministre Acacia Bandubola.

Il sied de souligner qu’il est question ici, de contenir la spéculation sur le marché à la suite de taux de change.

S’adressant aux inspecteurs de son ministère, Acacia BANDUBOLA a, avec un ton sévère, rappelé à ces derniers l’observance stricte de leur serment à savoir : l’abnégation, le professionnalisme ainsi que l’indépendance des missions.

Toujours dans le même chapeau, la patronne de l’économie nationale leur a recommandé de passer en revue les méthodes de travail afin d’obtenir des résultats escomptés attendus par la hiérarchie qui sont tributaires à l’atteinte des assignations.

Quant aux opérateurs économiques véreux ou récalcitrants, la ministre de l’économie nationale n’est pas allée par le dos de la cuillère pour instruire aux inspecteurs de faire appliquer la loi ainsi que d’autres mesures disciplinaires.

Pour sa part, vice-ministre de l’économie nationale, Monsieur Didier Okito, n’a pas manqué d’exhorter les inspecteurs pour que ces derniers fassent preuve d’efficacité au regard des assignations qui sont en baisse.

Également présent à cette réunion, le secrétaire général du ministère de l’économie nationale Monsieur Célestin Twite a, dans son intervention, invité ces inspecteurs au respect des principes fondamentaux guidant leur profession entre-autres, l’efficacité, la courtoisie, la rigueur ainsi que la technicité.

Par ailleurs, il a également souhaité que ces derniers procèdent en même temps au contrôle administratif, cela sous-entend, la vérification de RCCM, l’identification nationale et autres documents y afférents.

De ce fait, tout porte à croire que cette résolution économique qui consiste à assujettir la TVA aux concernés afin de juguler les impacts négatifs de taux d’échange sur les prix des produits au marché et pourra sans doute, permettre aux Congolais d’acheter à moindre coût ainsi, le peuple d’abord ne sera plus un simple slogan, mais plutôt une traduction des actions concrètes au service du peuple.

Nzita Bodi Arnold.

Leave a comment