Consultations/Rdc : la survie ou la mort de la Coalition FCC-CACH, ce que la société civile a conseillé au Chef de l’État

Consultations/Rdc : la survie ou la mort de la Coalition FCC-CACH, ce que la société civile a conseillé au Chef de l’État.

Les consultations initiées par le Chef de l’État dans le but de la création d’une Union Sacrée pour la Nation poursuivent son bon nombre de chemin.

Ce dimanche 23 Novembre 2020, sous la conduite de Patient Bashombe les 26 Présidents de cadres de concertation de la société civile de toutes les provinces du pays ont été reçus au palais de la nation dans le cadre des consultations annoncées par le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi.

Au cours de leurs échanges avec l’initiateur de ces consultations, un mémo a été déposé rappelant au chef de l’État ses propos lors de l’annonce de ces assises. «Le contexte actuel ne me permet pas de répondre à mes obligations constitutionnelles en rapport avec le bien être de la population…»

Au sortir de leur discussion, le chef de la délégation de 26 Présidents de différentes couches de la société civile et organisations de jeunes a taillé la bavette devant les professionnels de médias sur la quintessence de leur visite.

« Nous avons dit au chef de l’État après les consultations, qu’il demeure prudent pour ne pas tomber dans les accords qui prendront à nouveau le pays en otage », a-t-il dit après avoir témoigné leur soutien indéfectible aux consultations annoncées par le chef de l’État.

Dans la même optique, Le cadre de concertation des sociétés civiles appelle le chef de l’État de bien vouloir corriger l’accord de la coalition Fcc-cach qu’eux estiment être au-dessus de la constitution.

Dans le souci d’assurer la paix dans toutes les provinces, la délégation de la société civile a, par ailleurs rassuré au Chef de l’État son accompagnement indéfectible de l’Union Sacrée pour la Nation.

Rappelons que les 26 Présidents de la société civile ont suggéré au Président de la République que toutes les forces politiques et de la société civile soient impliquées impliqué dans le processus de la mise sur pied de l’Union Sacrée pour la nation tout en évitant les effectifs pléthoriques au sein des institutions.

Yasem Avungara
Lire aussi :

Author:

Propriétaire du site patrie news

Leave a comment