Ceni-Rdc : Investiture de Ronsard Malonda, le président de la République, Félix-Atoine Tshisekedi clôt le débat.

Ceni-Rdc : Investiture de Ronsard Malonda, le président de la République, Félix-Atoine Tshisekedi clôt le débat.

« Votre lettre n’est accompagnée d’aucun soubassement, notamment les procès-verbaux de désignation et d’entérinement et tous autres documents y relatifs », peut-on lire dans la correspondance du président de la République à Jeannine Mabunda.

Le président de la République Félix Tshisekedi n’est pas allé au dos de la cuillère quant à la demande de la présidente de la chambre basse du parlement sur l’investiture de Ronsard Malonda comme prochain patron de la centrale électorale.

Le Chef de l’État a relevé dans sa correspondance, quelques irrégularités ayant été remarqué dans le processus de désignation de Ronsard Malonda.

La lettre renseigne que, la désignation « est fortement contestée en fait comme en droit par certains membres de cette composante » par certaines confessions à l’occurrence de l’Église catholique, l’Église du Christ au Congo et l’Église Kimbanguiste.

De ce qui précède, le chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi, coupe le cheveu en quatre et n’est pas en l’état d’investir Ronsard Malonda contenu des différentes contestations nées de son entérinement.

« En considération de ces éléments, l’information me donnée en l’état, ne me met pas dans les conditions de disposer conformément à la loi », a écrit à Jeanine Mabunda.

En l’en croire, aucune suite favorable n’est réservée à la correspondance souffrant de soubassement administratif de la présidente de l’Assemblée Nationale. Pas d’issue, cette dernière est appelée à revoir la procédure de désignation du nouveau président de la CENI en remplacement de Corneille Naanga.

Narcisse Ntumba.

Leave a comment