Ass. Nat. : Jeanine Mabunda annonce des poursuites judiciaires contre les militants de l’UDPS ayant vandalisé le siège du parlement.

ASS. NAT. : Jeanine Mabunda annonce des poursuites judiciaires contre les militants de l’UDPS ayant vandalisé le siège du parlement.

Jeannine Mabunda Président de l’assemblée nationale lors d’une séance plénière

Après les troubles liés à la proposition de trois lois visant la réforme de l’appareil judiciaire, dans un communiqué à la presse, la présidente de l’assemblée nationale, Jeannine Mabunda s’insurge contre les actes de vandalisme perpétrés dans les abords du palais du peuple à Kinshasa.

Cependant, la présidente de l’Assemblée Nationale précise que les auteurs de ses actes de barbarie sont les militants de l’UDPS et seront tous poursuivis en justice car une action judiciaire est dés lors envisagées.

« Ces militants de l’UDPS ont commis des actes de vandalisme et de violence agressant physiquement une dizaine de députés, le personnel administratif et les visiteurs, et ont endommagé des véhicules ce 24 juin 2020», peut-on lire dans son adresse.

Pour la première dame du parlement, Ces manifestations violentes ont gagné en intensité avec un blocage des points d’accès du palais du peuple et le bureau envisage les poursuites judiciaires.

«Le bureau de l’Assemblée nationale informe que des poursuites judiciaires seront enclenchées à l’égard des auteurs de ces actes répréhensibles et de leurs auteurs intellectuels bien identifiés », précise la présidente de la chambre basse du parlement Jeannine Mabunda.

Par ailleurs, la présidente de l’Assemblée nationale rappelle que la loi du 04/002 du 15 mars 2004 portant organisation et fonctionnement des partis politiques en ses articles 29 et 30 prévoit des sanctions aux formations politiques et aux dirigeants qui portent atteinte à l’ordre institutionnel démocratique ou troublent gravement l’ordre public.

Certainement l’avenir nous en dira plus quant à ce.

Narcisse Ntumba.

Leave a comment