Affaire meurtre du couple Tshamala, la famille des illustres disparus réclame toujours la Justice

Affaire meurtre du couple Tshamala, la famille des illustres disparus réclame toujours la Justice

L’activiste Albert Tshamala Mukuna et son épouse assassinés dans la soirée du 25 février 2018 à N’sele.

La scène macabre se déroule dans une commune périphérique du centre-ville de Kinshasa, où des hommes armés non autrement identifiés se sont incrustés dans la maison de deux victimes et les ont abattus en présence de leurs enfants.

Réputé pour son activisme, l’homme assassiné était capable de mobiliser des foules qui adhéraient facilement à sa cause et était proche d’une formation politique d’opposition au pouvoir en place.

Un fervent combattant de la lutte contre les anti-valeurs qui gangrènent depuis plusieurs décennies la sphère politique de la RD Congo et son système de gouvernance.

Il sied de noter qu’après avoir été abattus, le deux corps sans vie du couple ont été acheminés dans un centre hospitalier proche pour des formalités d’usage. Comme cela ne suffisait, les malfrats qui surveillaient tous les mouvements après leur forfait, ont suivi les corps sans vie jusqu’au centre médical pour menacer les personnels qui s’y trouvaient enfin de récupérer les corps pour une destination inconnue.

De plus, les orphelins de deux victimes qui sont au nombre de 6 dont 3 Filles et 3 Garçons, eux aussi sont introuvables jusqu’à ce jour.

Par ailleurs, la sœur du feu Albert Tshamala, elle aussi fait objet de plusieurs menaces de mort de la part de personnes non autrement identifiées, selon une source proche de la famille.

La même source renseigne également qu’au moment du drame l’aîné de la famille du couple assassinés qui répondait au nom d’Emmanuel Tshamala avait tout juste 16 ans en précisant qu’il est aussi porté disparu.

Charles Kipingani

Lire aussi :

Leave a comment