Affaire Malonda : Le mouvement citoyen Peuple LIKONZI indexe le Cardinal Fridolin Ambongo et exige son interpellation à la justice.

Affaire Malonda : Le mouvement citoyen Peuple LIKONZI indexe le Cardinal Fridolin Ambongo et exige son interpellation à la justice.

« (…) Nous allons déposer un mémo pour signifier que les morts enregistrées dans les différentes marches qui devraient être pacifique sont sur le dos de Mr Fridolin Ambongo et non sur le Cardinal (…) », révèle Gustave Kasongo coordonnateur.

Initié par le mouvement citoyen Pro-démocratie PEUPLE LIKONZI conformément à l’article 26 de la constitution, Les mouvements citoyens et quelques organisations de la société civile ont programmé ce vendredi 17 juillet à Kinshasa,  une marche pacifique pour dénoncer ce qu’il qualifie d’hypocrisie et mauvaise foi des représentants religieux autour de la désignation de Ronsard Malonda comme patron de la centrale électorale.

Les mouvements citoyens et quelques organisations de la société civile reprochent à quelques membres des confessions religieuses, le refus de dire la vérité sur la quintessence de ce qui a été dit à l’interne et interpellent par ailleurs, le Cardinal de l’église catholique, Fridolin  Ambongo comme personne physique qui continu de garder en souffrance la vérité sur l’élection du nouveau président de la CENI entériné à l’assemblée générale déjà, deux semaines.  

Pour le coordonnateur du mouvement citoyen Pro-démocratie, le prélat de l’église catholique doit-être interpellé comme l’a exigé le gouvernement pour les organisateurs des « marches anti-Malonda » car dit-il, Fridolin Ambongo est l’élément catalyseur de toutes ces manifestations populaires ayant causé des pertes de vie humaine.

Après avoir informé les autorités compétentes sur ladite manifestation, les mouvements citoyens  restent convaincus que la marche aura bel et bien lieu et sera bien encadrée par les éléments de la police nationale.   

Noter que la marche partira du rond-point Mandela, en passant par la banque centrale pour chuter au centre diocésain dans la commune de la Gombe d’où les manifestants déposeront un mémo contre le cardinal de l’église catholique.

Narcisse Ntumba.

Leave a comment