Affaire Bukangalonzo, Matata ponyo dans le collimateur de l’inspecteur générale des finances.

Affaire Bukangalonzo, Matata ponyo dans le collimateur de l’inspecteur générale des finances.

Il ne manquait que cette visite officielle du premier ministre, sylvestre Ilunga Ilunkamba pour que l’opinion congolaise découvre réellement la face cachée du premier ministre honoraire, Matata Ponyo, sur un projet qui a reçu du gouvernement un financement des millions de dollars américains et que toutes ses années à la tête de l’exécutif national n’était qu’un gâchis extraordinaire d’opportunités de réforme. Une situation que l’inspection générale des finances ne peut certainement pas se dessaisir.

Un constant très amère lors de sa visite de travail de ce mercredi 19 août dernier  dans la province de Kwango, où, le chef du gouvernement a relevé des épandeurs qui n’ont jamais volé, cloués au sol, des tracteurs neufs jamais utilisés et dont les moteurs ont été retirés et montés sur des baleinières privées, des tonnes d’engrais chimiques abandonnés.

Des réactions se multiplient de part et d’autres après sa visite dans le site du parc agro-industriel de Bukanga Lonzo, Sylvestre Ilunga Ilunkamba a dressé un tableau peu reluisant de ce projet qui a coûté plusieurs millions de dollars américains à l’Etat congolais.

Déjà sur compte tweeter de l’assistant personnel du chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi le coup de Matata Ponyo serait qualifié comme un « Arnaqueur VIP ».

« 80 millions USD pour escroquer 80 millions d’habitants. Ça me rappelle arnaqueurs VIP, cette belle série TV anglaise que je raffolais jadis » a tweeté Michee Mulumba, assistant personnel du chef de l’Etat.

Pour le vice-président du comité de suivi des politiques publiques, le député national Claudel Lubaya reste persuadé dans son compte tweeter, que le projet Bukangalonzo symbolise le mépris du bien commun car dit-il, l’insolence des élites politiques et le mensonge du gouvernement Matata que seule l’impunité endémique peut justifier. Ce crime économique qui a englouti près de 200 millions remet en cause tout le discours sur le fameux Congo émergent.

Selon certaines indiscrétions, cette affaire sur le parc agro-industriel de Bukanga Lonzo est sur la table de l’inspecteur général des finances et les enquêtes s’annoncent déjà dure pour le promoteur de l’université Mapon.

Rédaction

Lire aussi :    

https://patrienews.net/2020/08/19/haut-katanga-detournement-des-fonds-alloues-a-lachat-de-la-farine-de-mais-en-rsa-le-protege-de-jc-muyambo-tonny-monongo-entre-le-marteau-et-lenclume/ 

Tags

Leave a comment